Bienvenue sur le site
de l'Académie des Dépendances 2016

Présentation

L'Académie des Dépendances a lieu environ tous les deux ans depuis 2005 sur le Monte Verità au-dessus d'Ascona au Tessin, un haut lieu suisse symbole de libertés. Au début du 20e siècle, il devint en effet le centre d'un mouvement de recherches spirituelles entre intellectuels, artistes et scientifiques.

Cette 5è édition de l'Académie des Dépendances est chapeautée par la NAS-CPA (porteur de projet) et soutenue par l'Office fédéral de la santé publique, le canton du Tessin, la Régie fédérale des alcools, la Fédération suisse des médecins (FMH) et la Société Suisse de Médecine de l'Addiction (SSAM).

La participation donne droit à 14 points de crédits octroyés par la Société des médecins spécialistes en prévention et santé publique (SSSP).

 

Porteur du projet:

Avec le soutien :

Déclaration d'Ascona

10 principes pour une politique moderne des addictions

La « Déclaration d’Ascona » est le résultat d’une réflexion sur l’avenir des politiques addictions en Suisse menée par des représentants du monde politique, de l'administration, des professionnels et des usagers, réunis pendant trois jours sur le Monte Verità à Ascona. Les thèses qu’ils ont formulées visent un nouvel équilibre, valable pour toutes les consommations, pour une réduction globale des risques et des dommages des différents types de consommation. La « Déclaration d’Ascona » doit être comprise comme un document de travail et une base à la discussion. Elle n’engage pas les participants et les bailleurs de fonds.


Déclaration d'Ascona (FR) Dichiarazione di Ascona (IT)

Vidéos

10 vidéos pour illustrer les points forts de l'Académie

Devant la caméra, les orateurs ont pu résumer en une minute leur intervention et exprimer ce qui leur paraissait important.

Session 1: Qu'est-ce qu'une politique des addictions dans une société libérale?

Que signifie «politique libérale des addictions» ?

Responsabilité individuelle vs responsabilité collective

Droits humains et addictions

Session 2: Quelle attitude voulons-nous face à l'industrie?

Industrie et addictions

Session 3: Elargissons notre focus, d'une politique des addictions à une politique des substances

Politique des substances ou politique des addictions

La place des usagers et usagères

Session 4: Quel leadership est-il nécessaire pour développer à l'avenir nos politiques addictions?

Vers quel leadership commun ?

Formes de leadership et politique des addictions

Session 5: Quels rôles pour les villes à l'avenir ?

Rôle des villes dans les politiques addictions (ZH)

Les villes face à la consommation récréative

Rôle des villes dans les politiques addictions (GE)

Caricatures de Max Spring

Le caricaturiste zurichois Max Spring (copyright) a suivi les discussions durant un après-midi. Voici ses impressions ironiques et drôles qu'il en a extrait.

pic02

Vers un équilibre subtil. On voit ici la politique des addictions tiraillée entre les intérêts économiques des producteurs de substances, les intérêts de la santé publique et les conditions cadres.

pic02

Helvetia, le fumeur et la tirelire. Les consommateurs de substances psychoactives doivent-ils cotiser à un fonds spécial fédéral via une taxe pour financer les dommages de leur consommation

pic02

Pourvu qu'on ait l'ivresse Y a-t-il une « bonne » industrie, composée de petits et locaux producteurs soucieuse du consommateur, et une « mauvaise » industrie constituée de multinationale avides de profits ? Qu'est-ce que ça change pour le consommateur ?

pic02

Coma éthylique Les personnes qui arrivent à l'hôpital en situation de coma éthylique doivent-elles payer elles-mêmes les frais ? Cette logique devrait-elle être appliquée pour d'autres personnes, par exemple celles souffrant d'obésité ?

pic02

C'est ton tour! Qui prend le leadership en matière d'addiction ? La Confédération, les cantons, les villes, les associations ? Chacun semble se renvoyer la balle. « C'est à toi maintenant de faire quelque chose. »

pic02

En avant vers demain Quelle est la place des substances dans notre société ? Quelle est la marge de manœuvre des autorités ? Qui tire les ficelles ? De quoi sera fait la politique addictions de demain ? Une diapositive réflexive termine la série.

Programme

Organisation de l'Académie des Dépendances

La NAS-CPA est l'organisme responsable de l'Académie des Dépendances 2016 sur mandat de l'Office fédéral de la santé publique. Elle a été fondée en 1996 comme plateforme pour favoriser la discussion entre les associations impliquées dans la politique en matière d'addictions. Ses membres sont tant des associations s'occupant de politique des addictions que des organisations touchant à cette thématique de par leur vocation professionnelle ou sociale.

La NAS-CPA a formé un groupe de pilotage qui veille au bon déroulement du projet Académie des Dépendances 2016. Il réunit les représentants et membres d'organisations membres de la NAS. Un représentant de l'Office fédéral de la santé publique siège également dans ce comité.

La Fédération des professionnels des addictions a été chargée pour sa part de la coordination opérationnelle de l'Académie des Dépendances 2016. Cette fédération réunit les trois associations faîtières des addictions : Fachverband Sucht (Suisse alémanique), GREA (Suisse romande) et Ticino Addiction (Tessin).